Is vintage clothing the new chic?

– For the english version, see the bottom of the page.

Les vêtements vintage sont-ils la nouvelle tendance chic?

On les croyait démodés, mais voilà que les vêtements vintage retrouvent depuis quelques années leur heure de gloire et envahissent le monde de la mode.

Par Dominique Nancy, journaliste, auteure et blogueuse mode pour 3cstyle.com

Le vintage ne connaît plus les préjugés associés aux vieilles fringues déjà portées. Les robes, manteaux, blouses et accessoires de mode datant des années glorieuses et de l’après-guerre ne sont désormais plus réservés aux nostalgiques d’une époque meilleure. Rien qu’à voir le nombre de boutiques et d’événements axés sur le vintage qui émergent un peu partout… Vestiaire Collective, «le leader européen de la mode d’occasion luxe et haut de gamme» qui vend en ligne aussi d’authentiques vêtements vintage, recense une communauté internationale de 2,5 millions de membres. L’entreprise anglaise Topshop y a également vue le potentiel de commercialisation. En 2016, elle a développé son offre de vêtements vintage, via sa section Topshop Finds. Urban Outfitters avait fleuré l’affaire dès 2008 et lancé Urban Renewal. Dans le cas des deux multinationales, chaque article trouvé est contrôlé puis relooké par leur équipe d’experts pour satisfaire les besoins et la demande de leur clientèle, principalement les Hipsters (des jeunes âgés entre 20 et 30 ans qui voient la mode autrement). Les Baby-Boomers recherchent pour leur part davantage les pièces 100% vintage, un mot anglais qui signifie «grand cru».

Auparavant considéré comme une niche, le vintage est aujourd’hui une industrie mondiale. Est-ce seulement une tendance? Non, selon Doris Raymond, une gourou de la mode vintage dont le magasin de Los Angeles (The Way We Wore) est fréquenté par les célébrités comme Rihanna, Adele, Ann Hathaway et Angelina Jolie. Dans le cadre d’une des émissions de la série télévisée américaine L. A. Frock Stars, elle affirmait: «La mode vintage est de plus en plus populaire compte tenue de l’importance grandissante qu’accordent les gens au recyclage et au développement durable.» Vu l’état de notre planète, l’attrait du vintage est donc loin de disparaître.

En France, plus de 15 000 visiteurs accourent chaque année au Marché de la mode vintage pour y dénicher des trésors. Des pièces faites par les grands couturiers comme Chanel, Yves Saint Laurent, Pierre Cardin et André Courrèges à une époque où les vêtements de luxe étaient confectionnés avec une technique de couture recherchée et produits en petite quantité. Voilà pourquoi le vintage est associé à la qualité et la rareté. Acheter des pièces vintage est aujourd’hui synonyme d’achats précieux et éco-responsables. Les adeptes de ce style ont souvent les mêmes préoccupations que ceux qui prônent «le Slow-Fashion, soit la consommation de vêtements fabriqués avec grand soin et faits pour durer. À l’opposé, le Fast-Fashion est axé sur l’achat de produits ayant une courte durée de vie», explique Sonia Paradis, directrice de la Fabrique éthique et auteure du livre Porter le changement (Édition de la Fabrique éthique, 2014).

À son avis, les gens comprennent mieux les enjeux, mais ne sont pas nécessairement prêts à investir davantage dans l’habillement même s’il s’agit de vêtements éthiques. Vintage ou pas. «Très peu de consommateurs cherchent à révolutionner le monde, disait-elle à La Presse à l’occasion du lancement de son livre. Ils veulent plutôt exprimer leur identité, projeter une image, exprimer leur appartenance à un groupe social, séduire, etc. Ils cherchent finalement à se sentir bien, autant physiquement que mentalement.»

La certification vintage

Caroline adore porter des vêtements rétro des années 50 et 60. «Depuis que j’ai essayé, j’ai la piqûre», confie cette femme de 42 ans. Pourquoi? «Pour l’aspect écologique, mais surtout parce que ça me permet d’avoir un look original qui me distingue. Si vous achetez une robe dans une boutique vintage, les chances sont très minces que votre collègue de travail porte la même que vous. Rien n’est aussi certain si vous vous habillez dans les grandes chaînes de magasin. Dans ce cas, il faut insuffler beaucoup de créativité dans l’agencement de ses tenues pour être différentes des autres.»

Savoir porter du vintage est un art. Certaines personnes s’habillent de vintage de la tête au pied. Personnellement, j’opte plutôt pour le mixte avec des vêtements contemporains. Je n’aime pas avoir l’air d’une carte postale d’époque. Idem pour la montréalaise Élaine Léveillé, propriétaire de la boutique Era Vintage Wear. «Les vêtements sont comme les bons vins, ils prennent plus de caractère avec l’âge, estime-t-elle. Pour plus de style, il est toutefois préférable d’harmoniser nos pièces vintage avec des vêtements d’allure plus moderne.» Sa boutique qui comprend une collection impressionnante de vêtements des années 20 à 80 est un incontournable pour les amoureuses de ce style. On y trouve des pièces de luxe à des prix très abordables et soigneusement sélectionnés par la propriétaire elle-même. Ici, il n’y a que des vêtements de qualité! Une couturière est disponible pour faire des retouches sur mesure.

L’expertise d’Élaine Léveillé est reconnue internationalement. De grands designers comme Karl Lagerfeld et des étudiants en mode ont visité sa boutique, située dans un loft de la rue Du Collège à Montréal, pour s’inspirer des vêtements d’époque. Era Vintage est aussi un arrêt incontournable pour les spécialistes des tendances qui viennent annuellement prendre le pouls de ce qu’affectionne la clientèle. «La mode est un éternel recommencement. Les créateurs s’inspirent du vintage mais font évoluer les looks en les réinterprétant d’une manière plus actuelle», indique Mme Léveillé qui rêve d’habiller l’actrice Diane Kruger, vue à plusieurs reprises vêtue de vintage.

Les émules du vintage, le vrai, doivent savoir que les fringues de «style» rétro vendues neuves ou qui datent à peine de cinq ans ne sont pas des vêtements vintage. Ceux trouvés dans les friperies ne le sont pas nécessairement non plus. On peut en trouver. Mais il faut pouvoir les reconnaître. Mieux vaut aller dans les boutiques spécialisées ou encore sur les sites reconnus qui vérifient l’origine et l’authenticité des pièces. Pour avoir la certification «vintage», un vêtement se doit d’avoir:

1) au moins 20 ans d’âge;

2) témoigner du style propre d’un couturier et être dans son état d’origine;

3) sans être obligatoirement un vêtement de luxe d’un créateur, il doit toutefois représenter un style de mode ou de design précis. Par exemple, un pantalon à taille haute des années 80, un cardigan fait main des années 60 ou encore un panier tressé en osier comme celui de Jane Birkin, un accessoire de mode culte des années 70.

romy-schneider-jane-birkin-style-la-piscine-2-e1344318846479
Image: smalletbeautiful.wordpress.com – Jane Birkin a porté pour la première fois son mythique panier en osier dans le film La Piscine de Jacques Deray, mettant en vedette Alain Delon et Romy Schneider, grâce au costumier André Courrèges.

«Ce que j’aime surtout dans la mode, c’est son aspect sociologique. Les vêtements vintage sont vraiment une forme d’anthropologie sociale. Ils capturent un moment dans le temps et ils vous disent tant de choses sur ce qui se passait dans la société au moment où le vêtement a été créé », dit Doris Raymond dans une autre émission de L. A. Frock Stars.

Que l’on soit nostalgique, soucieux d’avoir une consommation raisonnable, attiré par l’histoire des vêtements ou fashionista aguerrie, le marché de la mode vintage touche un large public. Même si les adeptes ne sont pas tous fervents d’une simplicité volontaire, plusieurs d’entre eux ont un souci pour l’environnement et un intérêt pour le DIY (Fais-le toi-même). Ce qui en amènent certains à recycler leurs vêtements… Avec Style! En ajoutant par exemple des patchs à une vieille paire de Jeans ou en décorant une veste un peu défraîchie (qui, jadis, aurait pris le bord des poubelles) avec des écussons ou des broches dénichées dans les ventes de garage…

Voilà qui est chic et pas seulement pour la planète!

Voir aussi: Fall florals

Quelques friperies à Montréal où l’on peut trouver des vêtements d’époque:

Era Vintage Wear – 999, Du Collège, local 44, Montréal (eravintagewear)

Sharyn Scott Vintage Luxury Consignment – 4930, rue Sherbrooke Ouest, Montréal (facebook.com/sharynScott.ca)

La Gaillarde – 4019, rue Notre-Dame Ouest, Montréal (lagaillarde.ca)

Friperie Morgane – 1308 Avenue Van Horne, Montréal

Léora – 859, rue Rachel Est, Montréal (boutiqueleora.com)

Boutique 1861 – 3670, boul. Saint-Laurent, Montréal (1861.ca)

Citizen Vintage – 5330, boul. Saint-Laurent, Montréal (citizenvintage.com)

Annex Vintage – 56, rue Saint-Viateur Ouest, Montréal (annexvintage.com)

Friperie Babelou – 149, rue Saint-Joseph Est, Québec (friperielobo.lavida)

On peut aussi acheter (et parfois vendre) des vêtements vintage de luxe sur les sites Internet suivants:

Boat People Vintage, une entreprise québécoise (boatpeoplevintage.com)

Vestiaire Collective (vestiairecollective.com)

Vaunte (vaunte.com)

The Way We Wore (thewaywewore.com)

LXR & CO, une entreprise d’origine montréalaise qui vend des pièces vintage de luxe en ligne à partir de ses boutiques de New York et Beverly Hills (lxrco.com)

Fashionphile (fashionphile.com)

What goes around comes around (whatgoesaroundnyc.com)

Beyond Retro (beyondretro.com)

Dressing Factory (dressing-factory.com)

Adored Vintage (adoredvintage.com)

Shop Spanish Moss (shopspanishmoss.com)

Vintage Couture, une entreprise torontoise (vintagecouture.com)

_________________________________________________________________

Is Vintage clothing the new chic?

We thought they were old fashioned, but in the past few years we have seen vintage clothing invade the world of fashion.

By Dominique Nancy – Journalist, author and fashion blogger for 3cstyle.com

Vintage no longer knows the stigma associated with pre-worn clothes. Dresses, coats, blouses and fashion accessories dating from the glorious years, and after the war, are no longer reserved for the nostalgic of better times. Just seeing the number of shops and events focused on vintage emerging everywhere … Vestiaire Collective, “the European leader in second hand luxury fashion” who also sells online authentic vintage clothing, has an international community of 2.5 million members. The British firm Topshop has also seen the potential for commercialization. In 2016, it developed its range of vintage clothing, via its section Finds Topshop. Urban Outfitters did the same in 2008 and launched Urban Renewal. In the case of the two multinationals, each item found is controlled and restored by their team of experts to meet the needs and demand of their customers, mainly Hipsters (young people aged between 20 and 30 years who see fashion otherwise). Baby Boomers are looking to more high-end pieces 100% vintage.

Previously considered a niche, the vintage is now a global industry. Is it just a trend? No, according to Doris Raymond, a vintage fashion guru whose Los Angeles store (The Way We Wore) is frequented by celebrities like Rihanna, Adele, Anne Hathaway and Angelina Jolie. In one episode of the American television series L.A. Frock Stars, she said: “The vintage fashion is becoming more popular given the growing importance that people attribute to recycling and sustainable development.” Given the state of our planet, the vintage appeal is far from disappearing.

In France, more than 15 000 visitors flock each year to the Vintage Fashion Market to find treasures. Pieces made by designers such as Chanel, Yves Saint Laurent, Pierre Cardin and André Courrèges at a time when luxury clothes were made with a desired sewing technique and in small quantity. That is why vintage is associated with quality and rarity. Buying vintage pieces today is synonymous to valuable purchasing and is environmentally responsible. The followers of this style often have the same concerns as those who advocate “Slow-Fashion or consumption of clothing made with great care and made to last. In contrast, the Fast Fashion is focused on buying products with a short shelf life,” says Sonia Paradis, Director of the Fabrique éthique and author of the book Porter le changement (Publish by Fabrique éthique, 2014).

In her view, people understand the issues, but may not be willing to invest more in the clothing even if it is ethical clothing. Vintage or not. “Very few consumers are looking to revolutionize the world, she said. Rather, they want to express their identity, projecting an image, express their membership in a social group, seduce, etc. They finally seek to feel good, both physically and mentally . ”

The vintage label

Caroline loves wearing retro clothes of the 50s and 60s “I am hooked since I tried it,” said the 42-year-old. Why? “For the ecological aspect, but also because it allows me to have an original look that distinguishes me. If you buy a dress in a vintage shop, chances are very slim that your co-worker wears the same as you. Nothing is as certain  if you dress in the big chain stores. In this case, we must put a lot of creativity in the arrangement of our outfits to be different from others.”

Knowing how to wear vintage is an art. Some people dress in vintage from head to toes. Personally, I opt instead for a mix with contemporary clothes. I do not like to look like a retro postcard. Ditto for the Montreal Elaine Léveillé, owner of the Era Vintage shop. “Clothes are like good wine, they take more character with age, she said. For a more stylish look, it is best to align our vintage pieces with modern clothes. Similarly to when we accompany an aged bottle of wine with fresh food.” Her shop which includes an impressive collection of clothing from the 20s to 80s is a must for chineuses and vintage lovers clothes.

Those who like Vintage, the true one, should know that the new “vintage style” clothes sold in shops are not authentic vintage clothing. Those found in thrift stores are not necessarily either. It is possible to find some in the thrift stores. But you have to be able to recognize them. Better to go in specialty stores or on recognized sites that verify for you the origin and authenticity of the clothes. To have the “vintage” label, clothing must have:

1) at least 20 years of age;

2) testify to the personal style of a fashion designer and be in original condition;

3) without necessarily being a luxury garment, the piece must however be a fashion or specific design style. For example, a high waist pants of the 80s, a cardigan handmade in the 60s or a basket woven wicker such as Jane Birkin, a cult fashion accessory of the 70s.

romy-schneider-jane-birkin-style-la-piscine-2-e1344318846479
Image: smalletbeautiful.wordpress.com – Jane Birkin, thanks to costume designer André Courrèges, wore the mythical wicker basket for the first time in the film of Jacques Deray, The Pool, featuring Alain Delon and Romy Schneider.

“That’s the thing about fashion that I love, which is the sociological [aspect]. Vintage clothing is truly a form of social anthropology because it captures a moment in time, and it tells you so much about what was going on in society at the moment the garment was created,” Raymond said in another episode of L.A. Frock Stars.

Whether one is nostalgic, wants to have a reasonable consumption, attracted by the history of clothing or a fashionista, vintage fashion market reaches a wide audience. And even if the followers are not all devotees of voluntary simplicity, many of them have a concern for the environment and interest in the DIY (Do it yourself). This leads some to recycle their clothes … With Style! For example by adding patches to an old pair of jeans or slightly decorating a tired jacket (potentially going to trash can) with badges or pins unearthed at garage sales …

That is chic and not just for the planet!

See the list above for thrift stores in Montreal and Quebec City where you can find vintage clothing.

You might also be interested in this post: Fall florals

2 Comments

  1. Pingback: Fall florals

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: